Crédits photos : Anne-Charlotte Barnouin

À 

Aix-en-Provence, un campus dédié à la prospective, l’exploration, l’innovation et l’expérimentation fédère un écosystème de pionniers pour créer le monde de demain. J’ai décoré 160 chambres et 18 suites, en résonnance avec la philosophie du fondateur Frédéric Chevalier : simplicité, minimalité, fonctionnalité, respect absolu de l’environnement. Rassemblant durant plusieurs jours ou plusieurs mois en un lieu unique des étudiants postgraduate, des artistes, des chercheurs, des patrons d’entreprises privées, il devait régner sur thecamp un esprit quasi monacal, avec cependant confort et touche d’élégance.

Les suites sont réparties dans deux bâtiments cylindriques en béton, bois et verre, une performance technique réalisée par l’agence Corinne Vezzoni & Associés. L’idée était de faire que leur décoration s’efface derrière cette architecture et la nature environnante : des couleurs neutres, des teintes proches de celles observées à l’extérieur qui donnent une impression dedans-dehors, et de la chaleur amenée par les matériaux en bois, les tissus, le papier peint, les luminaires.

Les chambres ont été ramenées à leur fonction première : se reposer, être au calme pour intégrer les connaissances de la journée et dormir. Un plan de travail sert de bureau. Une teinte bleue pour rappeler le ciel, une verte pour les pins qui constituent la forêt environnante. Un papier peint composé de cercles segmentés, verts , bleus ou beige, pour rappeler l’architecture cylindrique de thecamp.

Toutes les peintures  viennent de chez Farrow & Ball. Les peintures, fabriquées à base d’eau, et les papiers peints imprimés sur du papier issu de forêts gérées de manière responsable, en passant par les matières premières utilisées, sont en accord avec le respect environnemental de thecamp.

Fermer le menu